DE QUOI S'AGIT-IL ?


Ces mesures ont pour objet de déterminer la teneur en plomb des poussières au sol à partir de prélèvements. Elles peuvent être effectuées dans différentes configurations, à savoir notamment lors d'un Contrôle après travaux (CAT) ou dans le cadre de l'évaluation des risques professionnels sur un chantier.

Contrôle après travaux

Si un Constat de risque d'exposition au plomb (CREP) ou un Diagnostic du risque d'intoxication par le plomb des peintures (DRIPP) révèle la présence de revêtements dégradés positifs au plomb, des travaux sont prescrits pour supprimer le risque d'exposition. Dans ce cas, la règlementation (Code de la santé publique) impose un contrôle des locaux pour vérifier la réalisation des travaux correctifs, incluant des mesures surfaciques de la concentration en plomb dans les poussières au sol.

Évaluation des risques professionnels

Des mesures dans les poussières sont recommandées pour évaluer le risque d'exposition au plomb des travailleurs lors de travaux de réhabilitation / rénovation / démolition sur tout type de bâtiment.
Elles sont utiles au donneur d’ordre, aux entreprises intervenantes et au Coordonnateur Sécurité et Protection de la Santé (CSPS) pour définir les mesures de prévention nécessaires : adaptation des équipements, des protections et des modes opératoires.
Elles permettent à l'employeur de répondre aux dispositions du Code du travail sur la santé et la sécurité des travailleurs.

 

Pour le CAT, la règlementation fournit un cadre précis pour la réalisation des mesures (Code de la santé publique et normes) :
• Méthodologie détaillée.
• Mesures uniquement à l'issue des travaux.
• Analyse des échantillons en laboratoire.
• Valeur seuil règlementaire définissant un résultat positif au plomb : 1000 μg (microgrammes) / m2.

Ce n'est pas le cas pour les mesures effectuées dans le cadre de l'évaluation des risques professionnels, mais dans la pratique :
• La méthodologie utilisée est inspirée de celle du CAT.
• La valeur seuil retenue peut être celle du CAT ou une autre définie conjointement avec le donneur d'ordre.

Dans les deux cas et en fonction du type de mission et des besoins, des prestations complémentaires peuvent être proposées :
• Mesures avant et pendant travaux, en plus des mesures après travaux (toujours effectuées pour vérifier qu'il n'y a plus de risque).
• Analyses in situ (sur place) avec un appareil à fluorescence X, pour connaître immédiatement le niveau de contamination d’un local. Elles sont toujours suivies d'analyses en laboratoire.

 


COMMENT LA MISSION SE DÉROULE-T-ELLE ?


Cencentration en plomb dans les poussières (gabarit) Les professionnels d'EXPERTAM procèdent de la manières suivante :

• Listing et schématisation des locaux.

• Détermination des points de prélèvement.

Réalisation des prélèvements :
- A l'aide de lingettes humidifiées et d'un cadre servant de gabarit pour pouvoir recueillir les poussières sur une surface de 0.1m2.
- Principe d'essuyage en deux passages sous forme de S, selon la méthode décrite dans la norme NF X 46-032 : premier passage, pliage de la lingette, second passage, perpendiculairement au premier.
- Pour les prélèvements pendant et après travaux : réalisation au moins une heure après nettoyage des surfaces au sol, pour permettre la retombée des poussières en suspension.

Transmission des échantillons au laboratoire
Chaque lingette est conditionnée dans un tube hermétique portant son identification et accompagnée de sa fiches de prélèvement.

 

Si une analyse sur place est demandée : l'opérateur utilise un kit in situ (appareil à fluorescence X, sabot, porte échantillon...).
Il place la lingette dans un sachet, puis dans le porte-échantillon. Il effectue 4 mesures successives avec l'appareil et interprète le résultat en fonction du degré de précision de celui-ci.

 
   
  Mise en place du
porte-échantillon dans
le sabot de l'appareil
Lingette en place, sabot fermé Prise de mesure Changement de position
de la lingette puis
nouvelles mesures
 
• Une fois les procès verbaux d'analyse au laboratoire revenus et les données liées à la mission traitées, établissement d'un rapport de détermination de la concentration en plomb dans les poussières.
Celui-ci mentionne les résultats détaillés des prélèvements (pour chacun s'il positif ou négatif, selon dépassement ou non de la valeur seuil), et permet de conclure à l'absence de pollution ou à l'existence d'un risque d'exposition au plomb.


UNE INFO, UN DEVIS ? CONTACTEZ-NOUS !

Aller au haut