Menu

Grâce à une bonne étanchéité à l'air de l'enveloppe des bâtiments, il est possible d'assurer aux occupants de bonnes conditions d'hygiène et de santé ; d'améliorer leur confort d'un point de vue thermique et acoustique ; de réduire la facture énergétique et les émissions de gaz à effet de serre en limitant le gaspillage d'énergie ; et de diminuer les condensations et les moisissures responsables de dégradations prématurées du bâti. Dans un autre domaine, il est possible de mettre à l'abri les personnes en cas de pollution atmosphérique accidentelle à proximité de sites SEVESO.


Différents cas d'utilisation :
- Construction ou rénovation d'un bâtiment avec permis de construire déposé après le 1er novembre 2006 → réglementation thermique 2005 (RT 2005). Une mesure d'infiltrométrie est recommandée afin de s'assurer du respect par le constructeur de la réglementation.
- Vérifier l'absence de malfaçons, relatives à l'isolation ou aux infiltrations d'air, avant l'expiration de la garantie décennale.
- Rénovation selon un niveau de performance BBC. Une mesure d'infiltrométrie est recommandée afin de s'assurer du respect par le constructeur de la réglementation. Le respect des normes d'infiltrométrie passe par une mise en œuvre soignée de la construction ou de la rénovation et le respect des DTU. Seule une mesure d'infiltrométrie permettra de savoir si ces règles ont été respectées. Faire réaliser une mesure d'infiltrométrie en cours de chantier ou en fin de chantier, c'est au mettre en garde le maître d'œuvre contre des négligences éventuelles.
- Construction avec label BBC-Effinergie. La mesure d'infiltrométrie est obligatoire dans le cadre de l'obtention du label.
- Maîtrise d'œuvre : Faire réaliser une mesure d'infiltrométrie en cours de chantier et en fin de chantier apporte la preuve aux clients de la qualité du travail et évitera tout recours ultérieur.

Aller au haut