L'agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (Afsset) a préconisé une révision de la réglementation pour renforcer la protection des travailleurs et de la population générale. À l'origine de cette révision, les questions soulevées par les risques pour la santé des fibres courtes (FCA) et des fibres fines (FFA) d'amiante non prises en compte dans la réglementation actuelle. L'Afsset conclut que les fibres fines ont un effet cancérogène significatif. Pour les fibres courtes, rien ne permet d'écarter un effet cancérogène. Enfin, l'agence recommande d'abaisser le seuil réglementaire actuel et d'ajouter les fibres fines au comptage des poussières d'amiante.
Après avoir analysé le contenu du rapport, le Gouvernement entend, "dans un souci de protection des travailleurs, modifier la réglementation au 1er semestre 2012".